Linda Lapointe

Votre députée de


Rivière-des-Mille-Îles

Linda Lapointe

Votre députée de


Rivière-des-Mille-Îles

Menu

Comité permanent des Langues Officielles

12985531_1719879958228911_3575318692833288856_nFière d’être la représente d’une circonscription bilingue, je suis très contente de pouvoir me pencher sur les questions linguistiques. En effet, j’ai la chance d’être impliquée grâce à ma nomination sur le Comité permanent des Langues Officielles de la Chambre des Communes. Notre travail premier consiste à s’assurer du bilinguisme de notre grand pays. Le mandat de ce Comité est le suivant :

Conformément au paragraphe 108(1) du Règlement de la Chambre des communes, les comités permanents examinent toutes les questions qui leur sont renvoyées par la Chambre des communes ou pour lesquelles un examen est exigé par la loi. Ils sont aussi autorisés à convoquer des témoins, exiger la production de documents et peuvent déléguer leurs tâches à des sous-comités. Les comités permanents peuvent siéger lorsque la Chambre des communes siège ou lorsque ses activités sont ajournées. Ils peuvent aussi siéger conjointement avec d’autres comités permanents.

Le Comité permanent des langues officielles n’est pas attaché à un ministère . L’alinéa 108(3)f) du Règlement prévoit que le mandat du Comité des langues officielles :

[…] comprend notamment l’étude des politiques et des programmes de langues officielles, y compris les rapports annuels du Commissaire aux langues officielles qui sont réputés renvoyés en permanence au Comité dès qu’ils sont déposés sur le Bureau, et la présentation de rapports à ce sujet.

De plus, l’article 88 de la Loi sur les langues officielles dispose que :

Le Parlement désigne ou constitue un comité, soit du Sénat, soit de la Chambre des communes, soit mixte, chargé spécialement de suivre l’application de la présente loi, des règlements et instructions en découlant, ainsi que la mise en œuvre des rapports du commissaire, du président du Conseil du Trésor et du ministre du Patrimoine canadien.

Le Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes est titulaire de ce mandat. C’est à lui que sont renvoyés automatiquement les rapports du commissaire aux langues officielles suite à leur dépôt auprès du Président de la Chambre et du Président du Sénat, conformément à l’article 69 de la Loi sur les langues officielles.